Marqueurs de relations 

 

Les Marqueurs de Relations

Règle de Grammaire.

Quoi?
Les marqueurs de relation sont un ensemble de mots qui aident à établir des liens entre différents éléments d'une phrase ou entre les parties d'un texte. Ils permettent d'identifier plus clairement chacune des parties du texte. De plus, chaque marqueur de relation a un sens précis et indique le rapport établi entre les idées.

Il arrive que ces marqueurs de relation ne soient pas présents dans le texte, mais qu'ils soient sous-entendus.
Cela peut compliquer quelque peu la compréhension.

Pourquoi?

Quand?

Comment?

 

Quelques exemples de marqueurs de relations.

 
Pour introduire:
En premier lieu
Premièrement
Tout d’abord
À première vue
 
Pour marquer une suite:
Ensuite
Puis
En second lieu
D’une part,  d’autre part
 
Pour marquer un rappel :
Donc
De ce point du vue
En ce qui concerne
À cet égard
 
Pour marquer une cause:
Car
En effet
Étant donné que
Parce que
Puisque
À cause de
À force de
En raison de
Sous prétexte que
Sous prétexte de
Du fait que
Vu que
Comme
Du moment que
 
Pour marquer un exemple ou une explication
Par exemple
Ainsi
C’est-à-dire
En effet
C’est comme
D’ailleurs
 
Pour marquer une affirmation :
Même
En fait
Effectivement
En vérité
Justement
À vrai dire
En réalité
 
Pour marquer l’exception:
Sauf que
Sauf si
Excepté
À moins que

Pour marquer une opposition ou une restriction:
Mais
Cependant
Malgré tout
Pourtant
Par contre
Néanmoins
En revanche
Seulement
Du moins
Toutefois
D’ailleurs
 
Pour marquer un but:
Pour
Dans ce but
Afin de

Pour marquer une conséquence:
Donc
Par conséquent
En conséquence
C’est pourquoi
C’est ainsi que
Alors
 
Pour marquer un ajout:
Autrement dit
De plus
En plus
Sans compter que
De même
 
Pour marquer un accord:
C’est vrai
Bien sûr
Il est vrai que
Bien entendu
Sans aucun doute
De toute évidence
Évidemment
À coup sûr

EXEMPLES DE PHRASE:

 

· Addition : aussi, de plus, et, en outre, d'ailleurs, etc.

J'écoute les nouvelles, je lis aussi les journaux.

· Temps : puis, ensuite, etc.

Il a plu, puis le soleil s'est levé.

· Cause à effet : donc, par conséquent, c'est pourquoi, etc.

Je pense, donc je suis.

· Opposition : pourtant, mais, cependant, etc.

Je plie, mais ne romps point.

· Explication : car, c'est pourquoi, c'est-à-dire, etc.

Il ne mange plus, car il est malade.

· Comparaison : autant…autant, tel...tel, etc.

Autant il m'aime, autant il te déteste.

· Choix : ou...ou, soit...soit, tantôt...tantôt, etc.

Ou vous venez, ou vous partez.

 
Sites web intéressants

Ecrire votre commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir ajouter un commentaire.

Connexion

Code d'accès ou email :

Mot de passe :

mot de passe oublié se créer un compte

KarmaOS : peace and blog
MetaWiki : hébergement de wikis, wiki hosting.